Les travaux du Poulailler

Le Poulailler va changer de tête

17 avril 2019

Le Poulailler va changer de tête

Nous avons acheté le Poulailler il y a 13 ans.

Une jolie petite maison pleine de charme et de potentiel au coeur de Rabastens dans le Tarn

Le Coq m’avait dit : « y en aura pour 10 ans de travaux sur la partie habitable »

Bien évidement, je ne l’ai pas cru : « Maiiiis non !!!  en 3 ans se sera plié ! »

Sauf que c’était sans compter sur nos boulots, nos enfants (petits à l’époque), le temps disponible, l’argent aussi.

Bref, il nous a fallu 13 ans pour voir le bout… Et encore, il y a encore des parties qui sont d’origines.

Ce n’est pas gênant, c’est comme ça.

Paco (le papa du Coq) était lui plus visionnaire, il se projetait parfaitement dans le potentiel de la maison. Un grand espace attenant inexploité. Plus grand que la partie habitable actuelle. A sa disparition, il était naturel pour nous d’investir dans ce projet qui lui tenait à coeur.

Nous l’avons donc mis dans les mains notre architecte préféré Pascal Camliti (le Rabastinois d’en Haut) sur le coup. 30 ans qu’on se connaît. Il sait notre façon de vivre. Nos envies, nos exigences. Il s’occupe de tout le dossier. Je ne nous voyais pas gérer cela sans y perdre des plumes (déjà que). C’est son job, et il fait cela très bien.

Alors voilà le permis de construire est déposé. Il n’y a plus qu’à attendre. Fournir les pièces qui manquent sur la demande de fonctionnaires zélés. Être patients. Très patients. Et le précieux sésame viendra.

J’ai ouvert une nouvelle rubrique sur ce blog pour compiler toutes les aventures liées au sujet. Je ne me fais pas soucis, il y aura de grandes joies, des péripéties, des moments de doutes, des colères, des embrouilles, et à la fin le Graal : un Poulailler agrandi et inondé de soleil.

fullsizeoutput_22b6

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *