En 2019

Le résumé de la semaine 31 de 2019

Premier article dans la « nouvelle maison » de ce blog. La peinture n’est pas sèche. Il reste encore pleins de cartons à vider, à ranger. J’espère que l’endroit vous plaira.

Vous l’avez remarqué, le résumé de la semaine 30 n’est pas encore en ligne. J’y travaille. Vous pourrez bien sur le retrouver très très bientôt. C’est promis.

En attendant, reprenons le cours de la vie.

Lundi

Je sais bien qu’il ne faut pas attendre et se lancer même si tout n’est pas parfait…

Comme le résumé de la semaine 30 n’est pas en ligne, vous ne pouvez pas savoir que j’ai ENFIN trouvé un stage pour valider ma formation de Community Manager. Franchement, j’ai poussé un grand ouf de soulagement quand les papiers ont été signé.

Ce matin là, donc, direction Cugnaux. Évidemment pour faire simple, j’ai trouvé mon stage de l’autre côté de Toulouse. Se serait pas rigolo sinon !

Pour le moment, c’est les vacances, ça roule bien, ou à peu prés… J’ose pas imaginer au mois de septembre quand tout le monde sera rentré. Je me prépare psychologiquement à passer beaucoup de temps dans ma voiture.

La journée s’est très bien passée. Beaucoup d’infos mais ça va être intéressant.

Ma mission ? Pour la création d’un nouveau site internet sur l’isolation, les solutions de chauffage, la climatisation, je suis chargée d’écrire du contenu. Écrire… Trop top !!!

Il y a eu des travaux dans notre rue. Nous sommes sensés avoir une belle route toute lisse… Bon… Après le premier passage, c’est loin d’être ça…

Un peu de cuisine : velouté de concombre à la menthe. C’est tout simple, vous jetez du concombre (ah bon ?) une gousse d’ail, du sel, du poivre et un gros bouquet de menthe dans votre thermomo mixer et 30 seconde après c’est fini ! Avec un peu de fromage de chèvre, ça fait la rue Michel.

Mardi

Poétique mais un peu cracra…

Je vais devenir une pro de la clim et de la pompe à chaleur

J’avoue le cadre n’est pas des plus inspirant mais c’est ainsi

Apres une grosse journée (plus la route), j’avais bien mérité un petit moment de calme.

Avant de reprendre un peu d’énergie pour ma séance de sport. Fallait bien la caser quelque part…

Mercredi

Tous ces petites choses auxquelles nous pouvons être attentifs pour nous faire du bien.

L’intérieur est comme l’extérieur, un peu froid, un peu impersonnel… Mais l’eau est fraiche.

RDV du mercredi avec la magnétiseuse. Elle dit que ça va aller. Que les choses vont enfin changer.

La Gazelle et le Chat sont venus diner. Elle devait récupérer un peu de déco pour la fête qu’elle organisait le week-end suivant. Il devait récupérer les téléphones du Coq et de l’Ado qui étaient en panne. Un soir d’été… doux et réconfortant…

Jeudi

Elle est connue, celle-ci. Et franchement, ce n’est pas toujours aussi simple. Enfin, pour moi, ce ne l’est pas.

Quand tous les voyants passent au vert les uns après les autres, tu sens que tu progresses.

Des vacanciers qui m’envoient des photos de leurs vacances à côté du Mont Blanc… Ma réponse…

Le retour du soir a été très très compliqué. Un accident sur l’autoroute, fermée pour le coup. J’ai du trouver un autre chemin. 2h15 pour rentrer chez moi… J’avoue avoir trouver le temps très long.

Du coup, le Coq qui avait bricolé en m’attendant à proposer un diner pizza. J’ai proposé d’aller manger en terrasse. C’était une bonne idée.

Les travaux dans la rue sont finies…. Elle est belle notre route toute lisse pleine de graviers. Bref, c’est ni fait ni à faire. Mais c’est comme ça. On a pas notre mot à dire de toute façon.

Je suis toujours en train de lire le bouquin d’Olivier Rolland « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », inspirant… Vraiment inspirant…

Vendredi

Oh oui ! Partir… Loin… Très loin….

Il y avait longtemps que l’on avait pas vu en image autre chose que mes pieds.

Matinée compliquée : J’arrive au boulot. Mon patron était parti avec les clefs du bureau. Personne pour m’ouvrir. Mon ordinateur, mon carnet de note, bien sagement rangés dans la forteresse…. Bon ben, il ne me restait plus qu’a repartir et vérifier que je pouvais avoir accès à mon espace de travail depuis la maison. 2 heures de balade en bagnole… Ouf, vive internet et le stockage en ligne des données.

J’ai quitté mes chaussures de princesse et je me suis installée dans le jardin… Trop dur !

J’ai même pu déjeuner tranquille.

Et à 18h, après avoir bien travailler : PAF, vacances !! Ah ben oui je suis comme ça moi ! Je commence le lundi et le vendredi soir, je suis en vacances pour 15 jours ! C’est à prendre ou à laisser !

Le Coq est rentré tôt et s’est mis à la préparation des bagages. On part que tous les deux cette année mais avec le destrier d’acier. Il a fallut trouver une remorque. L’aménager. C’est chose faite.

Une petite demi-heure de pause

Et RDV chez les Du. Ce sont les parents du copain de l’Ado. Il passe plus de temps chez eux que chez nous. Le Coq les a aider la semaine dernière à casser une fenêtre pour en faire une porte. Ils nous avaient donc invité pour le remercier et pour que nous fassions aussi plus amples connaissances.

Nous avons passés une incroyable soirée. Pleine d’éclats de rire. Pleine de légèreté. Il y a longtemps que je n’avais pas déposé les armes ainsi.

Une chose en entrainant une autre, il était tard quand nous sommes rentrés. L’Ado était au lit depuis longtemps. Un comble. Nous recommencerons bientôt.

Samedi

Je n’ai jamais pensé à l’eau parfumée au romarin

Petit dej’ tranquille. Même pas mal à la tête.

Comme nous partons que tous les deux en vacances et que l’Ado n’a aaaabbbbbssssoooooolument pas voulu venir. Nous lui avons rempli le frigo. Bon, ben pas beaucoup de légumes dans tout ça…

Un tour dans la campagne pour récupérer deux trois petites choses pour nos hôtes. Ah ben oui, on part pas sur une ile desserte. Se sera des vacances de « clan« . Mais Où ??? Impatients ! Vous verrez bien ! Non mais !

Un arrêt à Albi pour récupérer les téléphones. Je vous dis pas l’humeur de l’Ado en pleine détox digitale.

Dimanche

J’adore ça. Et ceux de ma mère sont juste à tomber.

Journée à préparer les bagages. C’est bizarre d’avoir plein de place dans la voiture. J’ai le droit à une éééénorme valise. J’ai pas l’habitude. Mon appareil photo est prêt. C’est l’essentiel.

Début de l’aventure imminente.

Vous me suivez ?

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *