Les couleurs de la Vraie Vie du Poulailler

Je suis d’une curiosité maladive. J’ai toujours besoin de d’être stimuler, d’apprendre, de découvrir… Sinon… Je m’ennuie ! Et si l’ennui s’installe les démons dévoreurs d’âmes ne sont pas très loin. Et c’est le bordel qui s’installe dans la Vraie Vie du Poulailler. Alors pour éviter cela, je découvre, je fouine, je vais voir, ici, partout…

Et puis ne dit-on pas curieux comme une Poule ? La boucle est bouclée.

Vous trouverez ici

Je sais, parfois je suis fatigante…